La réception de Michel Houellebecq dans les pays germanophones

Christian VAN TREECK

La réception de Michel Houellebecq dans les pays germanophones

Thèse de doctorat sous la direction de M. Karl Heinz GÖTZE
soutenue le 16 octobre 2010 à l’Université de Provence

Membres du jury :
Karl Heinz GÖTZE (Université de Provence),
Bruno VIARD (Université de Provence),
Jürgen RITTE (Université Sorbonne Nouvelle – Paris III),
Joseph JURT (Université de Fribourg-en-Brisgau)

Résumé :
La réception de Michel Houellebecq dans l’espace germanophone, surtout en Allemagne, se distingue de celle d’autres auteurs français d’aujourd’hui par son intensité et son ampleur. Dans cette thèse, qui s’inscrit dans les recherches sur les transferts culturels franco-allemands, cette réception est étudiée sur la base de la théorie du champ de Pierre Bourdieu et sur celle du concept de posture auctoriale élaboré par Jérôme Meizoz. L’exposition des bases théoriques et matérielles de l’analyse est suivie de la présentation de l’„objet“ transféré et reçu, c’est-à-dire de Houellebecq et des parties et aspects de son œuvre essentiels pour la réception germanophone. L’analyse tient notamment compte des réflexions poétologiques de l’auteur et des éléments créateurs de l’ambigüité caractéristique de son œuvre. Un certain nombre de médiateurs est intervenu dans le processus de transfert culturel de cet „objet“ vers l’espace germanophone et a contribué à amplifier et stabiliser sa réception ; parmi eux, les éditeurs allemands de Houellebecq revêtent une importance particulière. Dans la réception critique, celle dans la presse écrite est analysée selon plusieurs aspects pour lesquels la posture (elle aussi souvent ambigüe) de l’auteur est confrontée aux réactions des journalistes. Si la réception télévisée présente globalement des caractéristiques comparables à celles de la réception dans la presse, celle dans le champ universitaire s’en distingue à plusieurs égards, entre autres au niveau de la temporalité et des approches choisies. Dans le domaine de la réception créatrice, les exemples analysés d’une réception littéraire traduisent des prises de position à l’égard de Houellebecq aussi variables que les postures de leurs auteurs et les positions qu’ils occupent dans le champ littéraire. Parmi les diverses adaptations théâtrales, radiophoniques et cinématographiques des romans de Houellebecq, la mise à l’écran des Particules élémentaires par Oskar Roehler mérite une attention particulière d’une part en raison de la réorientation mélodramatique de l’œuvre, d’autre part en raison du public considérable qu’elle a attiré. L’ensemble des analyses effectuées permet de préciser le capital symbolique dont dispose Houellebecq dans les champs littéraire, culturel et intellectuel de l’aire germanophone ainsi que les caractéristiques et les facteurs déterminants de sa réception dans ces champs.