L’expérience fragmentaire – Kafka – Blanchot – Celan

Thibaut Chaix-Bryan :

L’expérience fragmentaire

Kafka – Blanchot – Celan

Thèse soutenue le 28 septembre 2011 en Sorbonne devant un jury composé de :
M. Philippe DAROS, Professeur de littérature comparée, Sorbonne Nouvelle, Paris III.

M. Jean-Pierre LEFEBVRE, Professeur d’allemand, Ecole Normale Supérieure, rue d’Ulm.

M. Stéphane MICHAUD, Professeur de littérature comparée (Directeur), Sorbonne Nouvelle, Paris III.

Mme Nathalie PIEGAY-GROS, Professeur de littérature française, Université Denis Diderot, Paris 7.

Résumé :

L’œuvre fictionnelle et critique de Maurice Blanchot entretient des rapports intenses avec la philosophie et la littérature allemande. Alors que la relation de Blanchot à la philosophie allemande a été largement étudiée, la thèse suivante porte sur son rapport à « l’espace littéraire » allemand – beaucoup moins analysé – et en particulier sur le « genre » fragmentaire qui fonde toute l’œuvre blanchotienne. Après un bref retour sur cette notion polysémique et complexe, on découvre dans les différents chapitres les empreintes profondes laissées par Franz Kafka et Paul Celan dans l’œuvre de Blanchot autour de cette « expérience du fragmentaire » vécue par les trois auteurs selon des modalités différentes.
La première partie expose les liens qui unissent les trois auteurs afin d’explorer dans la deuxième partie les caractéristiques communes aux trois écritures fragmentaires. L’exil, la rupture imposée par la Shoah, la lecture comme processus de fragmentation, le rapport entre inconscient et écriture fragmentaire, l’esthétique du blanc et du vide, qui habite ces écritures, sont quelques uns des axes principaux de cette étude. Un des apports de cette recherche est la redéfinition du fragmentaire comme « style » à part entière. L’ensemble du travail est enrichi d’annexes regroupant notamment des manuscrits de Blanchot qui permettront au lecteur de saisir cette expérience à l’œuvre.

Mots-clés : Expérience fragmentaire, Maurice Blanchot ; Franz Kafka ; Paul Celan ; Shoah ; poétiques d’exil ; psychanalyse.