L’ouïe dans la pensée européenne au 18e siècle_Amiens_9-11.03.2017

Colloque international « L’ouïe dans la pensée européenne au 18e siècle

Plus d’information à la rubrique « Actualités » de la page suivante : https://www.u-picardie.fr/unites-de…

Organisation : Clémence Couturier-Heinrich
(CERCLL / UFR des Langues)
Pôle cathédrale
Salle 313

Programme

Jeudi 9 mars 2017

9h15 : Accueil des participants et ouverture du colloque

Session 1 – Théoriciens français et allemands jusqu’à Diderot. Modératrice : Marie-Françoise Montaubin

10h : Camille Guyon-Lecoq (CERCLL – Amiens) : Le « Maître de musique intérieur » : ouïe et connaissance de l’Ordre, ou les limites du rationalisme du Père André dans l’Essai sur le Beau
10h30 : Boris Previšić (Projet « Accord et polyphonie : paradigmes musicaux dans la littérature et la culture » financé par le Fonds National Suisse de la recherche scientifique –
Lucerne) : Du goût à l’ouïe : La discussion sur la métaphoricité des sens chez König, Gottsched et Bodmer

Discussion

11h30 : Sylviane Albertan-Coppola (CERCLL – Amiens) : L’ouïe dans Le Neveu de Rameau
12h : Nadège Langbour (CÉRÉdI – Rouen) : Les synesthésies diderotiennes : l’étrange discours sur l’ouïe dans la critique picturale de Diderot

Discussion

13h : Déjeuner

Session 2 – Théorie et fiction. Modératrice : Catherine Grall

14h30 : Philippe Robichaud (doctorant en co-tutelle Université du Québec à Trois-Rivières / Université Paris-Sorbonne) : Le neveu de Boerhaave : vers une sensibilité vibratoire
15h00 : Laure Spaltenstein (Projet « Accord et polyphonie » – Lucerne) : Du modèle épistémologique à l’expérience esthétique : La musique dans les Träume de Johann Gottlob Krüger

Discussion

16h : Emmanuelle Sempère (CELAR – Strasbourg) : Expérience auditive et scène imaginaire : le rôle de l’ouïe dans les effets de présence pour les romanciers et penseurs du 18e siècle
16h30 : Hélène Cussac (PLH-ELH – Toulouse) : L’ouïe à l’épreuve du goût dans la culture européenne du 18e siècle

Discussion

18h30 : Concert-lecture au Logis du Roi (organisation : Camille Guyon-Lecoq, en partenariat avec le Service des Affaires Culturelles de l’UPJV)

Vendredi 10 mars 2017

Session 3 – La surdité : handicap ou expérience ? Modératrice : Sylviane Albertan-Coppola

9h30 : Marion Chottin (IHRIM – Lyon) : Ce que la surdité donne à penser. L’histoire du sourd de Chartres et l’empirisme des Lumières
10h : Yuji Sakakura (Université Waseda – Tokyo) : Le sens philosophique du discours sur l’éducabilité des « sourds-muets » au siècle des Lumières en France

Discussion

11h : Sabine Arnaud (Centre Alexandre-Koyré – Paris) : Écrire avec la bouche, entendre avec les yeux. Vicariance et transmutation au 18e siècle français
11h30 : Yann Cantin (LSG – Paris 8) : Pierre Desloges, le regard sourd du 18e siècle, une analyse de ses écrits (1779-1780)
12h : Charline Lambert (doctorante Université catholique de Louvain) : L’expérience de la surdité : faire naître une sensibilité dans le sens de l’ouïe

Discussion

13h : Déjeuner

Session 4 – Autour de J. G. Herder. Modératrice : Herta-Luise Ott

14h30 : Lina Vidauskytė (Université technologique de Kaunas / Lituanie) : Verba volant, scripta manent : Immanuel Kant and Johann Gottfried Herder
15h : Tanvi Solanki (post-doctorante Cornell University – Ithaca / New York) : « Der Ton soll ewig bleiben ! » : Enculturating the Congregation in 18th Century Germany

Discussion

16h30 : Alexandre Chèvremont (IHRIM – Lyon) : Entendre la langue : l’otocentrisme de Herder et l’unité de l’homme
17h00 : Clémence Couturier-Heinrich (CERCLL – Amiens) : Le rôle de l’ouïe dans la naissance du langage selon J. G. Herder

Discussion

Samedi 11 mars 2017

Session 5 – Esthétique et linguistique allemandes autour de 1800. Modérateur : Ludolf Pelizaeus

9h30 : Sylvie Le Moël (CAECE – UPEC) : « Une jouissance revigorante qui pénètre toutes nos fibres ». Les enjeux esthétiques de la valorisation de l’ouïe chez W. Heinse
10h : Friederike Spitzl-Dupic (LRL – Université Clermont Auvergne) : L’importance de l’ouïe pour la grammaticographie allemande (2e moitié du 18e siècle – début du 19e siècle)

Discussion

Session 6 – Horizons lointains : entendre l’altérité. Modérateur : Ludolf Pelizaeus

11h : Constance Naji (Montpellier) : L’oreille sauvage : les remarques sur l’ouïe dans les relations de voyage des 17e et 18e siècles
11h30 : Erik Stout (étudiant en master – Université de Montréal) : Transmission des concerts polynésiens lors du deuxième voyage de Cook

Discussion et clôture du colloque