CfP Corpus et traduction spécialisée / professionnelle, Dijon, 24.11.2017

La gestion des contraintes génériques/textuelles par les traducteurs :

annotation, modélisation, extraction de l’information dans les corpus électroniques

Coordination scientifique : Laurent Gautier & Will Noonan (uBFC)Retour ligne automatique
Organisation : Centre Interlangues (EA 4182)

Eléments de contextualisation :Retour ligne automatique
Depuis quelques années, le champ des translation studies se structure non seulement à travers la capitalisation des résultats de la recherche scientifique au sens traditionnel du terme, mais aussi par des projets de recherche-action associant (enseignants-)chercheurs, professionnels du champ et industriels de la langue. Par ailleurs, en parallèle aux travaux usuels en linguistique de corpus, on voit se développer des projets spécifiquement axés sur l’utilisation des corpus dans la formation professionnelle et la pratique quotidienne des traducteurs (corpus based translation studies). Dans ce contexte, qui ne peut être séparé du rôle croissant joué par les ressources textuelles plurilingues enrichies dans le développement des Humanités Numériques (par exemple, en France, à travers les plateformes dédiées des Maisons des Sciences de l’Homme), cette journée vise faire dialoguer chercheurs, traducteurs professionnels, entrepreneurs du secteur des industries de la langue et étudiants en traduction, à commencer par ceux du parcours « Traduction Multimédia » proposé à l’Université de Bourgogne.

Problématique :Retour ligne automatique
La problématique de cette journée trouve son point de départ dans un triple constat :Retour ligne manuel
-  une focalisation des travaux sur corpus sur le niveau micro-linguistique : termes, collocations, syntagmes récurrents, dont l’output le plus visible réside dans les bases de données terminologique et les mémoires de traduction ;Retour ligne manuel
-  une reconnaissance accrue, par les professionnels de la traduction, de l’importance de la dimension « macro » des textes à traduire (macro-structures, aspects génériques, etc.) reconnue et travaillée depuis longtemps en rédaction technique.Retour ligne manuel
-  les nombreuses expériences en cours de modélisation des architectures textuelles à différents niveaux de granularité (par exemple en TEI) permettant de comparer, en corpus plurilingues, les structures convergentes et divergentes.

Objectifs :Retour ligne automatique
Il s’agira donc, lors de cette journée, de faire dialoguer professionnels de la traduction, industriels développant des outils de TAO/TA et chercheurs en sciences du langage, translation studies et informatique sur les enjeux de la gestion des critères génériques :Retour ligne manuel
-  enjeux scientifiques : modélisation des acquis de la recherche en linguistique textuelleRetour ligne manuel
-  enjeux industriels : quelles solutions logiciels existent ? comment intégrer les acquis de la recherche à de nouveaux outils ?Retour ligne manuel
-  enjeux formation : intégration de ces aspects à la formation « corpus » des traducteurs professionnels

Formats envisagés :Retour ligne automatique
Sont attendues des propositions relevant d’un de deux formats suivants :Retour ligne manuel
- des communications scientifiques de 20 mn suivie d’un temps de discussion par bloc thématique ;Retour ligne manuel
-  des présentations de solutions informatiques (prototypes ou marchandes) d’une quinzaine de minutes.Retour ligne automatique
Une table ronde finale, dont le contenu sera précisé en fonction des propositions, clôturera la journée. Un espace-temps de démonstration pour les industriels sera également aménagé dans le programme de la journée.

Les propositions scientifiques, en français ou en anglais, comprendront un titre + un résumé de 500 mots + 5 mots clefs + la bibliographie citée + une notice bio-bibliographique.Retour ligne automatique
Les propositions de solutions informatiques comprendront un descriptif en 500 mots de l’outil (architecture, fonctionnement, objectifs) ainsi qu’une brève présentation de l’entreprise et de l’état d’avancement du produit.

Toute proposition sera envoyée d’ici le 1er septembre simultanément à laurent.gautier@ubfc.fr et will.noonan@ubfc.fr.

 

CFP_gestion des contraintes génériques:textuelles par les traducteurs