Débat_La modernité poétique en France et en Allemagne_ Goethe Institut Jeudi 23 novembre 2017 (19h)

Goethe-Institut 17, avenue d’Iéna 75016 Paris

Jeudi 23 novembre 2017 (19h)

 

La modernité poétique en France et en Allemagne

 

Avec la participation de B. Banoun (Paris-Sorbonne), F. Lartillot (Université de Lorraine, site de Metz), G. Stieg (Paris III), J.-P. Lefebvre (ENS Ulm)

Modération : J.-M. Valentin (IUF)

 

Le romaniste Hugo Friedrich a imposé la réflexion comparée sur les poésies allemande et française dans son ouvrage Structure de la poésie moderne (1956). La modernité réside selon lui d’abord dans le fait que l’acte poétique a pour référence exclusive la langue (« Dichten von der Sprache her »). Les acteurs en sont français et ont pour noms Baudelaire, Rimbaud, Mallarmé, Valéry. Sont convoqués du côté allemand Benn, Rilke, Trakl auxquels il convient d’adjoindre Celan.

Le débat portera sur les rapports entre les deux littératures avec une interrogation particulière sur le statut de l’expressionnisme et la place propre à chacun des auteurs considérés.

Cette rencontre a pour point de départ un recueil d’études de R. Colombat, Les Avatars d’Orphée. Poésie allemande de la modernité, Arras, APU, 2017, 30€.

On peut le commander à Artois Presses Université, 9 rue du Temple 62030 Arras Cedex (courriel : dorothee.cleret@uni-artois.fr).

Réservation conseillée auprès de Joséphine Pasco (0144439220)